Google+ Followers

quarta-feira, 29 de maio de 2013

J'avance


por Luiz da Nóbrega em Quinta, 9 de maio de 2013 
sans joie ni désir, sans une molécule d'espérance,
avec la seule ironie que me fait rire,
je tombe dans un coma d'élite, ou éthilique
je sombre vite en voyant la sombre clique qui m'entoure
je vais à l'ombre, c"est plus sure,
même si on se donne des claques
pour ne pas devenir patraque
on ne sais plus très bien avec qui on se maque
avec qui on mange ou on dors
si c'est chérie ou superchérie
 qui est qui et puis..alors
on se dit qu'on s"en fout
qu'il faut de tout pour faire un monde
et una vie et que la terre est ronde
des fois froide et d'autres chaude
on fait le tour
on baguenaude.

Je m'étiole  en vidant la fiole dans mon verre
dans mes pas et dans mes mots
je m'éfiloche pensant
que j'en fais un peu trop
pour une fausse émeraude
je paitre
je baguenaude....... 

Nenhum comentário:

Postar um comentário